linge

Quand je dis que j'attends mon 4ème enfant, on me dit DIRECTEMENT, Mais quel courage !

Je vais être honnête avec vous, je ne trouve pas ça courageux du tout !

Ma grande va avoir 13 ans, elle est très autonome dans ses devoirs et ses aller-retour collège-maison (5mn à pied), voire elle va chercher ses frères à l'école.

Mon numéro 2 va avoir 10 ans et nous avons enfin passé la période des pipis dans le pantalon.

Reste à la limite le numéro 3, qui a l'air de se plaire dans son rôle de grand bébé qui fait encore pipi au lit la nuit et qui ne rentre pas toujours avec des pantalons qui sentent la rose... Il a 4 ans 1/2... sans commentaires... 

Donc bon, accueillir un 4ème enfant alors que les 2 grands sont relativement autonomes, cela va nous donner un peu de travail, un peu plus de logistiques de repas mais ce n'est pas courageux.

¤ Ce volume indécent de linge

Ce qui est courageux, c'est le linge supplémentaire que BB4 va générer.

Aujourd'hui, c'est clairement déjà notre pire cauchemar ! Je fais en moyenne 1 à 2 machines à laver de 8kg par jour. Entre 50 et 100kg de linge à repasser par semaine, vous visualisez un peu l'étendue du cauchemar ??? A la naissance de n°3 j'ai eu une aide ménagère 4 à 8h par semaine et elle ne faisait que repasser le linge. Au bout d'un an environ, nous avons arrêté et donc nous "survivons" depuis.

¤ Quelques astuces pour survivre

1. Installer des bacs de linge sale par couleur

Chez nous, nous avons un bac blanc/clair , un bac foncé et un bac rouge/couleur. Ce sont de grands bacs Ikéa dans un meuble Trofast et l'équation est facile: 1 bac plein  = 1 machine de 8kg ; même les enfants le savent et on peut visualiser au premier coup d'oeil le nombre de machines à faire. Au moins si un des enfants ou Monsieur lancent une machine, je suis tranquille, il n'y aura pas d'accident de triage...

lingeOrganisation

2. Installer des bacs de tri pour les sous-vêtements propres

En sortie de sèche-linge, les sous-vêtements sont dispatchés dans un autre meuble Trofast avec 1 petit ou moyen bac par habitant + 1 bac fourre-tout. Une fois par semaine je demande aux grands de dispatcher les sous-vêtements du bac fourre-tout dans les bacs par personne et que chacun fasse au moins son bac en pliant les culottes et les chaussettes. Cela évite d'avoir des pannes de sous-vêtements quand il y a une grêve de repassage.

rangementLinge

3. God bless the sèche-linge

On a beau être écolo, bio et cie à la maison, c'est absolument impensable pour nous de ne pas avoir de sèche linge. J'achète très peu de vêtements qui ne vont pas au sèche-linge, c'est impensable d'avoir un étendage ou du linge qui traîne pour sécher dans le salon, nous n'avons pas suffisamment de place pour nous le permettre. Les couches lavables de BB4 vont sans doute bousculer un peu la règle, mais on verra en temps voulu...

Bonus: nous n'avons pas de chauffage dans la salle de bains mais comme il tourne minimum un sèche linge par jour et qu'il est dans la salle de bains, cela suffit largement pour chauffer plus que correctement la pièce.

Bonus 2: je me sers de l'eau du bac de récupération du sèche-linge pour le fer à repasser car elle est déminéralisée

4. Repasser= argent de poche pour les grands

Les grands veulent gagner de l'argent de poche et ils sont objectivement trop petits pour faire du babysitting. Sur la base du volontariat (je ne les force jamais), je propose de les payer à l'heure pour le linge repassé.  Cela permet de désengorger un peu les retards et cela arrange tout le monde.

5. Les commodes sont étiquetées au masking-tape pour que les enfants rangent eux-même le linge

Quand le linge est repassé, ultime étape qui rencontre généralement peu d'enthousiasme: le rangement. Autant dire que quand je repasse et que je retrouve les piles 1 semaine après non rangées dans les chambres, ça me met légèrement en rogne. Encore pire quand le linge est mis n'importe comment dans les commodes ou les armoires.

Les garçons ont chacun une commode Ikea, j'ai donc pris du masking-tape, j'ai étiqueté et noté les piles. C'est absolument invisible si on est pas au dessus du tiroir, et ça évite que je pique une crise de nerfs quand je vois qu'ils se sont débarassés du linge à la va-vite ! Je pense que cette solution arrange bien aussi Monsieur qui ne sait jamais comment ranger le linge repassé des enfants.

marquageCommode

 

(la commode est marquée au masking-tape)

CommodeEnfant

(une fois les tiroirs fermés on ne voit plus le marquage- Pour les autocollants Cars, oui, je sais, j'ai démissionné :D J'ai préféré la commode Ikéa que les murs ou les portes de placard mais ça se discute :D ) 

6. Monsieur gère ses chemises

C'est pressing ou by-himself depuis toujours, même quand on habitait ensemble étudiants et pas mariés et sans enfants. Depuis cette habitude est restée et je dois dire que ça fait toujours ça en moins...

EDIT: j'ai ENFIN trouvé la solution idéale pour les chemises: http://40ans4enfants.canalblog.com/archives/2014/10/16/30408000.html

7. On recycle un max les affaires

Tout ce qui est propre et pas dans la catégorie sous-vetement (tshirt/chaussettes/culotte) sera remis au minimum une fois, voire 2 ! Les kimonos de karaté sont lavés 1 fois par semaine (1 fois sur 2) . Les polaires une fois par semaine. Chacun fait l'effort de ne pas mettre au sale un vêtement porté une heure (ma fille ado principalement)

8. Je ne lave que ce qui est dans les paniers à linge sale

Marre des attaques terroristes matinales "mais quoi, tu n'as pas lavé mon jogging qui est là en boule derrière ma porte?". Et bien non, je ne lave plus ce qui n'est pas au sale. Et tant pis si Junior va se faire punir en sport parce qu'il ne va pas en jogging à l'école. Je m'en fiche. (oui je sais que ça peut paraître raidos mais je ne vous raconte pas le nombre de fois où il y a eu des crises le matin et où j'ai retrouvé les vêtements non mis au sale...)

Ce genre d'attaques s'agrave à l'adolescence mais je ne cède plus: tu n'as pas mis ton kimono au sale depuis 15j ? Et bien tant pis, tu vas le remettre une fois de plus, hors de question que je fasse en catastrophe une machine 30mn et un séche-linge rien que pour ça. Maintenant que les 2 grands ont bien intégré cette donnée, je retrouve un peu moins d'affaires en boule dans les chambres. 

9. Ne repasser que les vêtements "visibles"

En hiver c'est plus simple: en sortie de sèche linge on plie les tshirts et ce qui est portable tel quel. A part les pantalons épais et qui se froissent, les chemises et les kimonos, la plupart des affaires n'ont pas besoin d'être repassées en sortie de sèche-linge, c'est assez magique !

Pliage aussi des serviettes en sortie de sèche linge et chez nous le placard pour les serviettes est dans la salle de bains: elles sont directement rangées et ne vont pas agrandir la monstrueuse pile de repassage

Bon, nous on a encore des progrès à faire ici car souvent on est pressé et on ne prend pas le temps de plier en sortie de sèche-linge...

10. Les bonnes résolutions / le lâcher prise

Si j'étais plus raisonnable, j'achèterai beaucoup moins de chemises aux 2 garçons car c'est franchement la plaie à repasser et surtout, j'achèterai beaucoup moins de vêtements tout-court. A l'heure où j'écris cet article, nous avons tellement de retard dans le repassage que je pense que nous avons atteints les 2 m3... J'ai été assez fatiguée et j'ai eu beaucoup de boulot alors tant pis, nous sommes gravement en retard mais finalement, nous survivons très bien... Cela nous prend juste une place indécente ce linge à repasser et il va bien falloir régler le problème avant l'arrivée de BB4 car la place mal utilisée est un luxe que nous ne pouvosn plus nous permettre !

Je pense que sur la liste de naissance je vais mettre des heures de repassage :D

~~

Et vous, des astuces pour gérer la masse de linge ?

PS: si vous souhaitez être averti(es) de la publication des nouveaux billets, n'oubliez pas de saisir votre mail à droite dans "newsletter" et de vous abonner aux nouvelles publications. Merci beaucoup de suivre mon blog tout neuf! <3