CouchesLavables

S'il y a bien quelque chose que je n'aurais jamais pensé faire il y a quelques années, c'est mettre des couches lavables à un de mes enfants.

Ce n'est pas trop l'envie qui me manquait mais comment faire le tri dans les infos, par quoi commencer, quelle est la différence entre toutes ces formes de couches lavables.

Je zappe volontairement le Pourquoi. Il n'y en a pas 36, cela peut être des motivations écologiques, ou économiques, même si souvent je trouve que les pro-couches lavables présentent des arguments erronés, car derrière il faut laver les couches et donc qui dit lavage dit électricité et qui dit électricité dit nucléaire. Est-ce que cela pollue vraiment moins de faire des machines avec de la bonne électricité nucléaire en plus ou bien de prendre des couches qui seraient compostables ? 

L'argument économique tient assez moyennement aussi, surtout quand on devient accro aux couches lavables: on en achète souvent plus que nécessaire et je ne suis pas sure que sur la durée le coût soit complètement amorti...

Bref, en ce qui me concerne, il y a un peu de tous ces arguments, de manière lucide. Mais j'aime aussi le côté esthétique d'un petit popotin bien habillé :)

Je mets des couches lavables parce que j'aime bien. Et j'utilise aussi des couches jetables. Mais cela vous fait une belle jambe, par où commencer ?

CommencerCouchesLavables

¤ les différentes formes de couches lavables

Quand on ne connait pas du tout, on a mal à la tête rien que de lire toutes les sortes de couches qui existent.

Pour faire simple, je dirai qu'il y a des couches évolutives à scratchs ou pressions (souvent de 5 à 15kg = pas à la naissance et pas si Junior pisse la nuit à 4 ans, là il faudra des modèles plus adaptés) ou bien des tailles fixes XS, S, M, L à changer en fonction du poids de bébé.

Qu'elles soient en 1, 2 ou 3 morceaux, il faudra mettre un papier à l'intérieur des couches lavables pour retenir la partie dure des selles (on jette le papier à la poubelle ou bien aux toilettes pour certains, et on ne se met pas forcément du caca plein les mains).

1. La couche lavable traditionnelle, c'est comme une couche jetable mais en coton ou en bambou autour de laquelle on va mettre une culotte protectrice imperméable.

=> Avantage: très absorbante; sèche très vite car la partie en coton passe au sèche-linge et les culottes imperméables sèchent en quelques heures. Cette couche là peut durer pour tous les enfants, c'est un système solide 

Inconvénient: très épaisse, c'est pénible pour habiller bébé. Personnellement, je trouve ce modèle de couche parfait pour la nuit, surtout pour les gros pipis des enfants plus grands. Mais je n'aime pas son côté encombrant qui fait d'énormes fesses.

Mon équipement: j'en ai actuellement 2 que j'aime beaucoup; 2 couches Popolini Two size bio en bambou + 2 culottes de protection: une Popolini POPOWRAP et une culotte TOTBOTS. Honnêtement je n'ai jamais de mauvaises surprises, l'ensemble est efficace. Mais je les déconseille quand même pour se lancer, elles sont un peu pénibles à utiliser, il y a des manips (Monsieur 40 ans déteste les utiliser par exemple)

2. La TE1 ou la TE2 (pour tout en 1 ou tout en 2), c'est comme la couche jetable: pour la TE1 c'est une culotte imperméable avec une culotte absorbante cousue et la TE2 c'est une culotte imperméable sur laquelle on pressionne ou on scratche un insert ou on le glisse dans une poche. Pour renforcer l'absorption on peut aussi ajouter une doublure ou un booster

=> Avantage: peut s'utiliser vraiment comme une jetable (il en faudra alors plus en quantité) ou bien dans le cas des TE2, on peut ne changer l'insert que toutes les 3 couches (= + économique) . En mode TE1, il n"y a pas trop de manip de caca et de pipi, ce qui est plus sympa pour l'entourage par exemple. Il y a l'embarras du choix dans les marques et les modèles trop jolis.

Inconvenient: met des plombes à sécher et ne passe pas au sèche-linge (seules les parties en coton ou bambou comme les inserts ou les boosters passent au sèche-linge). Quand je fais une lessive avec ces couches là, il y en a un peu partout dans la salle de bains pour qu'elles sèchent. Mais Monsieur 40 ans aime bien les utiliser car on enlève le papier s'il contient du caca et la couche part direct dans le filet, sans manipulation (on replie les scratchs pour celles qui en ont)

3. La TE3 ou couche hybride

C'est à mon avis le système le plus sympa pour commencer: les couches sont jolies, on peut mettre un insert lavable ou jetable; elles sont parfois entièrement démontables (comme les Gdiapers). Le popotin n'est pas trop gros.

Elles sont aussi assez fines et n'existent qu'en tailles uniques en S, M, L (et XS et XL pour certaines marques)

3 marques dominent le marché: Grovia, Gdiapers et Hamac.

Je n'ai testé que Hamac et GDiapers.

Honnêtement, les inserts jetables, on les achète au début pour se rassurer un peu, mais finalement, le système a peu d'intérêt je trouve: soit c'est carrément hors de prix (je ne vois pas trop l'intérêt de payer plus cher qu'une couche jetable), soit ça n'apporte pas grand chose en terme d'utilisation. Cela peut faire patienter pendant les lessives des inserts lavables et dépanner.

A noter que j'ai trouvé les inserts jetables Hamac vraiment pas assez absorbants versus les GDiapers qui sont plus efficaces à mon goût.

ConseilCouchesLavables

¤ les erreurs à ne pas commettre

-acheter un énorme pack de naissance. C'est ce que j'ai fait, j'ai acheté 6 couches Bambinex TE1 et en fait, je n'ai pas aimé les couches et elles n'étaient pas bien adaptées à la morphologie de #BB5 . Je ne m'en suis jamais servie et je les ai achetées pour rien...

-acheter uniquement des couches neuves. C'est dommage, plus les couches sont lavées, plus elles sont absorbantes (ou bien les inserts dans le cas des TE3) alors si elles sont en bon état, des couches d'occasion c'est pas forcément une mauvaise chose (attention à bien demander l'état des scratchs, des pressions et de la couche en général. Tâché ce n'est pas grave)

-utiliser n'importe quelle lessive. Cela risque d'encrasser les couches. Il vaut mieux éviter les lessives avec des enzymes ou de la glycérine. Certaines lessives spéciales couches lavables sont super chères et pleines de cochonneries. Pour le choix, je vous laisse le soin de lire mon billet sur les lessives cleans.

-faire des lessives à part. Cela risque de vous faire acheter plus de couches lavables ou de vous faire faire plus de lessives Vous pouvez laver les couches lavables avec le reste, ce n'est pas pire que les slips de Junior avec des traces de pneus suspectes...

¤ le stockage des couches

Il se fait soit dans dans un seau avec de l'eau et eventuellement de l'HE Tea tree (huile essentielle anti-bactérienne) ou bien à sec dans un sac avec un filet.

Honnêtement je n'avais pas envie d'avoir un seau plein de couches dégueulasses dans lequel chacun pourrait shooter sans y faire attention.

Et puis même avec des HE, avoir un truc plein d'eau qui pue... Bref, j'ai opté pour le stockage à sec, un filet dans un sac étanche qui est pendu à un crochet. C'est discret, cela ne se remarque pas, ne prend pas de place au sol dans notre SDB pas très grande et surtout, aucune odeur.

Après avoir bien étudié la question, c'est à mon goût le sytème de stockage Hamac qui est le mieux fait. On met les couches dedans et au bout de quelques unes (5-6), je mets au lavage. On peut sortir le filet du sac sans trop toucher et ce n'est pas du luxe parce que ça daube bien :) Ca ne sent que pendant les 10 secondes de manipulation, sinon aucune odeur à déplorer dans la salle de bains quand des couches sales passent 24 ou 48h.

sac stockage couche lavable

sac de lavage hamac

le sac coûte 16,90€ et est vendu sur le site Hamac Paris

¤ Ce qu'on vous ne dit pas sur les couches lavables:

-oui vous allez mettre vos mains un peu dans le caca ou le pipi selon le type de couche choisi . Ou pas du tout. Moi, en mode grosse flemmasse j'elève juste le voile avec le caca et je balance tout dans le sac sans rien démonter. Je replie les scratchs si besoin et tout part dans le filet.

-cela ne fuite ni plus, ni moins que les couches jetables; je n'ai jamais eu de fuites arrières d'ailleurs mais plutôt quelques fuites latérales, au niveau des cuissots. (des fuites arrières régulières= couche mal mise ou trop petite ou pas adaptée à la morphologie de bébé)

-c'est quand même un peu pénible avec les cacas explosifs jaunes fluo de l'allaitement, mais ça l'est de toutes les façons même avec les couches jetables.

-selon le modèle choisi il va falloir acheter des pantalons plus grands ou de bodys d'une taille supérieure; vous pouvez oublier le slim, même avec la plus fine des couches lavables.

-ce n'est franchement pas plus pénible que les couches jetables a utiliser

-je trouve que bébé n'aime pas rester trop longtemps dans son pipi avec (alors qu'avec sa Pampers ou sa Naty, il en a parfois rien à carrer ...)

- il faut laver les inserts et les couches au moins 10 fois avant de les utiliser, sinon ça absorbe que dalle: ben ça c'est super relou quand on ne fait que 2 lessives par semaine (nous, à 2 lessives par jour on s'en cogne). Certaines marques comme TotBots vendent des couches pré-lavées, un bon point.

-les TE1 et les TE2 ça ne te fait pas 4 gosses car ça s'abîme quand même à force. Les culottes des TE3 aussi.

-les calculs n'incluent pas la folie irrationnelle :D qui s'empare de vous quand une marque sort une culotte en édition limitée. Honnêtement, même si c'est bon pour la planète , je pense que pour mon portefeuille c'est pareil, entre les couches, les inserts, les boosters, les ceci et les cela, pas sure de faire de vraies économies

-l'été, la couche fait l'habit. Certaines culottes sont tellement mignonnes qu'elles se suffisent à elles-mêmes, comme c'est le cas pour les GDiapers.

-Certaines marques taillent grand et d'autres petit: Totbots taille grand par ex et Bambino Mio (qui fait des TE1 géniales et des culottes très bien coupées) taille petit

-si votre enfant est grand (2-3 ans), attention à ne pas acheter des culottes d'apprentissage si vous souhaitez mettre de vraies couches la nuit. (alors qu'avec les couches jetables, une couche qui se met comme une culotte peut faire une nuit, ce n'est pas vrai pour les couches lavables si l'enfant fait de vrais bons pipis)

-il faut prévoir un espace de stockage pour les couches propres aussi, et ça prend plus de place que les jetables.

¤ Alors j'achète quoi pour commencer ?

-1 kit d'essai chez Hamac Paris: 33€ (perso je préfère la microfibre pour l'insert, je trouve que le coton et chanvre bio sont plus "durs")

-1 couche lavable multi-tailles AppleCheeks (la noire est en promo à 12.90€ en ce moment, ça vaut le coup! J'ai plusieurs copines qui ont essayé cette marque et qui en sont très contentes !)

-2 culottes GDiapers avec des inserts jetables ou lavables (chaque culotte est vendues avec 1 hamac, même s'il est amovible-- et je trouve que leurs inserts jetables sont vraiment bien en dépannage ou le temps que les inserts lavables aient tourné en machine)

A votre place j'attendrais un peu pour les couches lavables tradis (une couche en coton ou bambou + culotte de protection car c'est génial pour la nuit mais pas pour commencer je pense... Sinon, je trouve que Popolini est une très bonne marque pour des tradis)

Si le système vous plait, vous serez toujours à temps d'agrandir votre équipe et de trouver ce qui vous va le mieux et ce qui est le plus adapté à votre bébé.

~~~

Si vous avez des questions, n'hésitez pas !